• Desire


     

    Desire

     

    Capture d'écran de Desire pendant le cuntdown 2009-2010 à Osaka  


     

     

           Tout fière de lui, Yasuda se promenait dans les couloirs de la Jimusho, à la recherche de celui qui avait hanté ses pensés la nuit dernière. Suivant les instructions des quelques personnes qu'il croisa dans les couloirs pendant son périple, il se dirigea vers la loge de Yokoyama. Enfin arrivé, il ne prit pas la peine de frapper et poussa la porte. Là, il trouva, sans surprise, Yokoyama assit devant un miroir avec Murakami à ses côtés (surement en train de lui faire la morale pour on ne sait quoi), Ohkura allongé sur le canapé, en train de dormir, le téléphone à la main, et ... d'après la voix qui sortait de l'appareil, il devait être en ligne avec Ryo lorsqu'il s'assoupit. Puis dans un autre coin de la pièce, l'objet de ses recherches: Subaru. Le ranger bleu se rapprocha de lui, un grand sourire affiché sur le visage. 

           - Yo ! S'exclama le petit souriant en lui tendant des feuilles, qu'il tenaient surement depuis un moment, vu leurs état.

           Sans vraiment comprendre, Subaru y jeta un coup d’œil furtif.

           - Qu'es que c'est ?

           - Notre prochain duo !

           Le ranger rouge s'attarda sur le titre.

           - "Desire" ?

           - Exacte ! Ça veut dire désir. C'est de l'anglais.

           - C'est toi qui l'a écrit ? 

           - Hé hé ... ! J'y ai passé toute la nuit ! Se venta Yasuda.

           - Je vois ... Tu l'as déjà montré au manager ?

           - Nan je voulais que tu sois le premier à la lire ! 

           Ne se doutant de rien, Subaru commença à lire les premières lignes. "Je veux être à tes côtés" , "Brise mon cœur avec ta voix" ... À première vue, une chanson d'amour.

           - Tu sais, commença Yasuda, j'ai pas arrêté de penser à toi en l'écrivant. Au début j'était pas très inspiré mais plus je pensai à toi mieux c'était. J'ai plus d'imagination la nuit en plus.

           En effet pour Yasuda, écrire une chanson d'amour en pensant à un ami était tous ce qu'il y a de plus normal. Sauf que, bien sur, il ne s'agissait pas juste d'une simple chanson d'amour. En découvrant la suite des paroles, le pauvre Subaru commença à se poser des questions. "Prends moi n'importe où", "N’arrêtes pas", "tu es le seul qui me met sens dessus dessous", et j'en passe. En visualisant la nuit que son camarade avait passé, il ne pu s’empêcher de rougir. 

           - Heu... Yasuda, je suis sensé en déduire quoi là ? S'inquiéta t-il.

           - Hum ?

           Ma foie, il est peut être trop pure pour comprendre...  

     


     

     

           Si mes infos sont bonnes, je me suis effectivement inspiré d'un fait réel pour ce mini OS... 

           Mes sbires n'ont pas encore corrigé mes fautes alors soyez indulgents ;)

     

     

     

           

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Janvier 2015 à 10:51

    Bonjour, 

    J'ai bien aimé ton one-shot. : ) 

    Tu as une écriture soignée, il n'y a que peu de fautes. 

    Par contre, je trouve qu'il est un peu court. 

    Bonne continuation. ; ) 

    2
    Dimanche 25 Janvier 2015 à 15:04

    Bonjour,

    Merci beaucoup ! Tu es la première personne à commenter ^^ J'essaye de faire de mon mieu pour ne pas faire de fautes mais heureusement que j'ai mes correctrices (merci à elles !) 

    En faite c'est normal qu'il soit court : c'est un mini OS ^^

    Encore merci d'avoir commenté ! :)

    3
    Dimanche 25 Janvier 2015 à 19:56

    De rien : ) 

    Je passerai lire tes autres écrits. : )

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :